mardi 4 septembre 2012

Cuisiner "ayurvédique"

Si le sujet vous intéresse, vous êtes peut-être déjà tombés sur des livres de recettes de cuisine ayurvédique. Très souvent, ces recettes décrivent des plats issus des cuisines Indienne ou Sud asiatique en général, parfois adaptés à l'américaine, car beaucoup de ces livres sont concoctés aux Etats-Unis.
Cela veut-il dire que notre bonne vieille gastronomie française et toutes ses spécialités régionales ne sont pas "ayurvédiques"?


Doit-on manger Indien si l'ont veut manger sainement et en accord avec sa constitution ayurvédique???
Personnellement je ne le pense pas.
Ce qui rend une recette ayurvédique, c'est le fait qu'elle soit adaptée à notre constitution, et qu'elle protège les doshas ou évite d'augmenter leurs déséquilibres.
Pour cela, l'ayurveda cherche avant tout à préserver la force de notre feu digestif.
En bref, mangeons ce que nous pouvons digérer.
Et comme la capacité digestive varie selon les individus, selon l'âge, les saisons et les moments de la journée, l'Ayurveda recommande certains aliments, certains mélanges d'aliments, certaines saveurs en fonction de ces différents critères.  C'est pour cela que vous verrez souvent au début d'une recette ayurvédique les indications V=, PK+ par exemple, ce qui signifie que la consommation régulière de ce plat aura tendance à équilibrer Vata, mais augmentera Pitta et Kapha.
Il existe bien sûr des "règles d'or" selon l'Ayurveda, comme des mélanges à éviter, ou des façons de préparer certains aliments, que j'aurai l'occasion de partager avec vous au fil des articles de ce blog. 
Mais ces règles sont finalement applicables à n'importe quel plat.

Un petit mot sur les épices:
L'Ayurveda utilise les épices non seulement comme nous pouvons le faire en général, c'est-à-dire pour leurs saveurs, mais aussi comme ingrédients essentiels à la digestion et à l'assimilation de ce que nous mangeons. Les épices seront ainsi différentes selon les aliments préparés, mais aussi selon la capacité digestive de chacun et le/les doshas à protéger ou à équilibrer. 
Nos recettes locales et régionales utilisent peu ces épices, mais font en revanche très souvent appel aux herbes aromatiques et aux condiments, qui remplissent exactement les mêmes fonctions. Il suffit juste de les adapter en fonction de chacun. Il en est souvent de même pour toute cuisine traditionnelle.
Dans ce blog, je  proposerai donc des adaptations, des grilles de lecture de recettes trouvées dans vos livres de cuisines préférés, quelle qu'en soit l'origine. J'y indiquerai l'effet du plat sur chaque dosha, avec les codes suivants:
V: Vata / P: Pitta / K: Kapha
=: équilibre / + augmente
et je proposerai des variantes qui permettront de préserver au mieux les doshas.

Vous pouvez vous faire une première idée de votre constitution ayurvédique et de l'éventuel déséquilibre de vos doshas, en vous référant soit au questionnaire inclus dans la plupart des livres sur l'Ayurveda, soit en allant visiter mon site internet www.tilo-ayurveda.fr et plus particulièrement la page Partages où il vous suffira de cliquer sur "questionnaire de constitution".

Aucun commentaire:

Publier un commentaire