mardi 28 avril 2015

Les allergies saisonnières dans la vision ayurvédique

Selon l'Ayurveda, les allergies sont causées par un système immunitaire défaillant. Plus spécifiquement, par une accumulation de toxines dans le corps qui endommage l'intelligence du système immunitaire, ce dernier se mettant alors à sur-réagir à des substances quasi-bénignes ou qu'il aurait pu filtrer sans aucun mal en fonctionnement équilibré.

Comment traite-t-on les allergies selon l'Ayurveda?

La Détoxination
Première étape dans le traitement de toutes les allergies, quelles que soient leurs voies d'expression.
La présence de toxines s'explique par une exposition régulière à des substances toxiques (pollution de l'air, métaux lourds...), par une alimentation quotidienne non digeste (produits raffinés, viande ou poisson à tous les repas, produits fermentés ou passés etc...), ou par une alimentation qui n'est pas adaptée à la capacité digestive actuelle. Je souligne car cette capacité digestive (le "feu" digestif, Agni) se modifie avec la saison, l'âge, l'heure de la journée, le déséquilibre de nos doshas.
Pour réduire la présence de toxines dans le corps, il faudra donc:
- Écouter sa faim: ne manger que si et quand on a faim, jusqu'au point de satiété et pas au-delà.
- Manger lentement et bien mâcher
- Supprimer, ou réduire, tous les produits raffinés (c'est-à-dire ce que vous n'avez pas cuisiné vous-même) - même bio, ils contiennent plus de sucre, plus de sel, des conservateurs et un mélange de nombreux ingrédients qui rendent la digestion très difficile.
- Réduire les produits d'origine animale (viande, poisson, produits laitiers). Si votre régime est équilibré (céréales, légumes, et de temps en temps légumineuses), vous n'avez pas du tout besoin de manger de la viande tous les jours.  
- Jeûner régulièrement - 1 fois par semaine, par quinzaine ou par mois selon ce qu'on peut faire. Je parle souvent du jeûne, une journée régulièrement suffit vraiment pour observer des changements énormes dans le métabolisme. Pendant ces 36 heures de jeûne (du dîner de J-1 au petit déjeuner de J+1), vous pouvez boire de l'eau, du jus de fruit ou de légumes ou un bouillon de légumes si vous êtes en baisse d'énergie, des tisanes, et si c'est vraiment nécessaire manger une pomme.
- Réduire autant que possible l'exposition aux substances toxiques (pollution par exemple).
- Renforcer Agni (le feu digestif), avec l'utilisation d'épices (gingembre, cumin, fenouil, cardamome, coriandre, cannelle, curcuma, férule persique, fenugrec...) ou d'herbes aromatiques (toutes les herbes de Provence, l'aneth, la menthe...) à tous les repas. 
- Pratiquer une activité physique régulière, y compris certains exercices de yoga.

Bien menée, et dans la durée, cette première étape réduira énormément vos réactions allergiques.

Traitement des symptômes
Même si les allergies saisonnières s'expriment principalement par des symptômes affectant les voies respiratoires, ces symptômes varient d'une personne à l'autre, et plus précisément en fonction du dosha qui est en déséquilibre chez chaque personne.

Symptômes Kapha
Kapha s'exprime par la congestion, l'excès de matière, par exemple le nez et les sinus congestionnés, présence de mucus, toux grasse, visage et yeux gonflés.
- Nettoyage du nez à l'eau, ou Jala Neti: Technique autant ayurvédique que yogique. Ce nettoyage consiste à faire passer de l'eau légèrement salée d'une narine à l'autre à l'aide d'un "neti pot" (ou Lota), que vous pouvez vous procurer sur internet ou dans certaines écoles de yoga. Voici une vidéo qui montre comment l'utiliser: https://www.youtube.com/watch?v=PU0jeyAq9YQ - Attention, je trouve que la quantité de sel indiquée est trop importante, et peut être réduite de moitié!
- Nasya: Cette technique ayurvédique vise à protéger les parois nasales des allergènes grâce à une substance grasse - ici, vous utiliserez de l'huile de camphre par exemple, qui en plus décongestionne. Trempez le petit doigt dans l'huile, approchez-le de la narine, et en bouchant l'autre, aspirez fortement en penchant la tête en arrière, de manière à faire remonter l'huile le plus haut possible.
- Décoctions de gingembre: dans 1l d'eau, râpez 1cm de gingembre frais, portez à ébullition puis laisser frémir pendant environ 1/4 d'heure. Buvez cette boisson chaude (il en restera env. 75 cl) dans la journée. A faire quotidiennement.
- Exercice physique et sauna peuvent également être recommandés.

Symptômes Pitta
On reconnaît la présence de Pitta par l'inflammation, ici des voies respiratoires, comme la sinusite, la bronchite, ou une impression de brûlure ou de démangeaison des yeux et du nez, ainsi que des maux de tête.
- Jus ou infusion de coriandre: mixez une grosse poignée de coriandre fraîche dans un verre d'eau, à boire 2 fois par jour, ou faites infuser une cuillerée à café de coriandre en poudre dans une grande tasse d'eau bouillante, 2 fois par jour.
- Aloe Vera: 2 cuillerées à soupe de  jus ou gel d'Aloe Vera avec 1/2 cuillerée à café de curcuma, 2 fois par jour
- Nasya avec du beurre clarifié - ou ghee. Pour préparer du ghee, je vous renvoie à ce lien vidéo (en anglais, malheureusement), très claire: https://www.youtube.com/watch?v=w55UYuHq66A . Si vous n'avez vraiment pas le temps de préparer votre ghee, vous pouvez utiliser de l'huile de noix de coco, qu'il vous faudra faire chauffer un peu pour la liquéfier (en trempant le flacon dans l'eau chaude par exemple). Lorsque ça gratte dans la gorge, essayez de bien faire redescendre le ghee jusque dans l'arrière-gorge en reniflant puissamment.
- Apaisez la brûlure des yeux avec du ghee (ici pas d'autre option!): tapissez les paupières inférieures de ghee, et mettez-en une goutte au coin intérieur de l'oeil. Fermez les yeux et bougez-les pour bien répartir le liquide dans tout l'oeil. Vous pouvez également passer du ghee sur le dessus de la paupière supérieure. Au bout de 3 ou 4 minutes, rouvrez les yeux. Vous allez voir trouble encore 5 ou 10 minutes, et puis ça ira mieux.
- Evitez tous les aliments qui chauffent, en particulier le piment, le café, l'alcool. 

Symptômes Vata
Vata se reconnaît ici par une sécheresse des voies respiratoires (nez, gorge) et également des yeux, qui pourront avoir tendance à larmoyer (pour s'hydrater).
- Nasya avec du ghee ou de l'huile de sésame - faites bien redescendre l'huile dans l'arrière gorge en reniflant puissamment. L'opération est à répeter au moins 2 ou 3 fois par jour.
- Hydratez les yeux avec du ghee (idem que pour Pitta)
- Décoction de gingembre (idem que pour Kapha)
- Auto-massage à l'huile de sésame: prenez 5 ou 10 minutes aussi régulièrement que vous le pouvez pour vous masser entièrement le corps à l'huile de sésame, par mouvements lents. Ceci aura pour effet de diminuer Vata en général.
- Evitez tout les aliments qui assèchent, comme le café, les légumineuses, le piment, l'alcool.




Aucun commentaire:

Publier un commentaire