jeudi 16 février 2017

Formation au massage traditionnel du nourrisson

Les Lundi 27 février et 6 Mars à 10h, je propose une formation au massage traditionnel du nouveau-né, ou Shantala (25€ par bébé, durée 1h30)
Cette session est ouverte aux mamans et/ou papas et leurs bébés, de 40 jours à 1 an. 

Le massage Shantala est un massage traditionnel qui n'est pas fait par un masseur mais le plus souvent par la mère, la grand-mère ou le père du nouveau-né.

L'ayurveda nous dit que ce massage devrait être donné tous les jours jusqu'à 1 an et qu'il est probablement la meilleure habitude qui pourrait être donnée à son enfant!

En effet, la liste de ses bénéfices est longue...
- Il accompagne l'ouverture du corps du bébé par rapport à la position fœtale
- Il crée et nourrit le lien entre le parent et l'enfant
- Il calme le bébé et améliore son sommeil
- Il renforce la peau, embellit sa couleur et sa texture, la rendant douce et onctueuse.
- Le mouvement en rythme et l'utilisation d'huile tiède réduisent Vata (qui augmente lors de l'accouchement), soulage la sécheresse et la raideur du corps.
- Il renforce aussi les articulations
- Il améliore la digestion et le métabolisme
- Il soulage des coliques, constipations, douleurs de dents, pleurs liés à l'anxiété.
- Il soutient le développement du système nerveux et du système immunitaire
- Il participe au bon développement physique et mental du bébé.

Voilà beaucoup de raisons pour les jeunes parents de ne pas venirà cet atelier!

N'hésitez pas à me contacter pour tout renseignement: celine@tilo-ayurveda.fr
A très bientôt j'espère!

Recette: Fondant au chocolat et au fenouil... sans gluten!

Un grand merci à Pago sans Gluten pour cette recette étonnante et délicieuse!

VP=, K+

Ingrédients
200 g de chocolat
100 g de sucre de canne
80 g de maïzena
2 oeufs
une demie tasse à thé de lait, ou du lait végétal de votre choix
un beau fenouil


Après avoir mis le four à chauffer à 180 °C, épluchez le fenouil, découpez-le en petits morceaux et faites-le fondre à feu doux dans une casserole avec un peu d'eau.
Mettez le sucre en poudre dans un robot ou un blender et mixez-le pour en faire du sucre glace.
Ajoutez-le à la maïzena, mélangez. Ajoutez les oeufs, le lait et le fenouil qui doit être bien fondu. Mixez à nouveau le tout au blender ou au robot, puis faites fondre le chocolat au bain marie.
Quand le chocolat est fondu, ajoutez-le à la crème dans le blender et relancez pour obtenir un appareil très homogène ayant un bon goût de chocolat. Verser dans un moule rond.
Laissez cuire 20 mn.



Recette: Les salades de fenouil... tout simplement!

Bien sûr on peut le faire griller au four avec un filet d'huile d'olive, le faire poêler et le servir à côté d'une viande ou d'un poisson, mais pour moi, le goût du fenouil, c'est celui de la salade que ma grand-mère posait sur la table le vendredi soir:

Les bulbes coupés en gros morceaux étaient recouverts de jus de citron, d'un peu d'huile d'olive, de sel et de cumin, avant d'être laissés au moins 24 heures au réfrigérateur.

Mangée en entrée ou en accompagnement de l'apéritif (ce que les pieds-noirs appellent la Kémia), cette salade est plutôt une marinade, et le fenouil, presque cuit, n'en devient que plus digeste.

Cette recette est donc parfaite pour les trois doshas.

On trouvera beaucoup d'autres recettes de salade de fenouil, intégrant souvent des fruits, comme l'orange, car le goût anisé du fenouil lui permet de se marier particulièrement bien avec les saveurs douces.

On peut aussi râper finement des carottes et du fenouil, ciseler de la coriandre, de la menthe et des cébettes, et  mélanger le tout à du boulgour d'orge ou de petit épeautre, préalablement cuit dans 1,5 volume d'eau et 0,5 volume de jus d'orange. Pour la sauce, mélangez 1 cuillerée à soupe de miel, 1 cuillerée à soupe de vinaigre balsamique, 3 cuillerées à soupe d'huile d'olive, 1 cuillerée à café de cumin, et du sel.
Cette salade sera idéale pour Pitta, acceptable pour Vata grâce aux épices et herbes aromatiques, et un peu lourde pour Kapha (dans ce cas, supprimez le miel, et réduisez la quantité de céréales).

Le Fenouil... tout un poème!

Le plus court des poèmes, en effet, écrit par François Le Lyonnais en 1957, qui se résume à "Fenouil"... un peu sommaire alors qu'il y a tant à dire de cette plante légume-aromate-remède!

Typiquement provençal, le fenouil se retrouve dans beaucoup d'autres traditions culinaires et phytothérapeutiques.

Voici quelques mots à propos de cette plante magique:

Les graines
On associait dans l'antiquité le fenouil à la magie blanche, car elle donnait, disait-on, clairvoyance et apportait la réussite. Peut-être était-ce parce que le fenouil a cette capacité à stimuler la digestion, et ainsi laisser plus d'énergie disponible pour les processus intellectuels?

Ce qu'il en reste en effet dans les phytothérapies locales et orientales, ce sont surtout les nombreuses propriétés de ses graines et de ses racines: Il est stimulant, diurétique, carminatif, antispasmodique; il est très efficace en cas de douleurs abdominales liées aux gaz, à l'indigestion ou aux coliques.

Il régularise les règles, calme l'asthme et combat les affections des organes respiratoires, et il a un effet tonique sur les nerfs et sur l'esprit.

L'infusion de graines de fenouil favorise également la lactation chez les mères allaitant leur bébé.

La graine de fenouil est utilisée en Inde à la fin des repas pour rafraîchir l'haleine et stimuler la digestion, on vous en a sûrement déjà proposé au restaurant Indien en vous amenant l'addition!
 


 En Provence, on utilise les branches de fenouil pour garnir l'intérieur des poissons avant de les faire griller, et les petits plumets du légume comme condiment dans les salades.  Et il entre bien sûr dans la composition du pastis, pour son parfum anisé.




 Ceux qui me connaissent savent combien le fenouil est important dans toute formulation de plantes à visée thérapeutique, car il aide à digérer et à assimiler les autres plantes de la formule, ou même simplement en infusion digestive et détoxiquante aux côtés de sa cousine le cumin et de la coriandre ou la cardamome.


Le légume

On en trouve de nombreuses variétés sur nos étals, la plus courante étant le Doux de Florence. On parle du légume comme d'un bulbe, ce qui n'est pas  exactement le cas: ce que l'on mange, ce sont déjà les feuilles, les racines partant au-dessous.
Il présente de fortes teneurs en fer, potassium, calcium, magnésium, vitamines C et E, et bêtacarotène. Ses fibres sont abondantes et particulièrement bien tolérées.
Il est disponible toute l'année, mais c'est de Mai à Décembre qu'il est le meilleur.




L'Ayurveda considère le fenouil comme "tridoshara", c'est-à-dire qu'il contribue à équilibrer tous les doshas, ce qui est assez rare pour les stimulants digestifs, qui ont tendance à augmenter Pitta (en agissant surtout sur l'élément feu).